Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay
Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay

Vêpres à la Vierge de Monteverdi

Les 16 et 17 août 2016, en prélude au 50e Festival et à la suite du Jubilé Puy En Velay, les "Vêpres à la Vierge" de Monteverdi résonneront dans la Cathédrale du Puy face à la célèbre Vierge Noire.


Ces deux soirées exceptionnelles associeront la Maîtrise de la Cathédrale (dir. Emmanuel Magat), le choeur d'adultes du Centre de musique sacrée du Puy-en-Velay (dir. Julien Courtois) et l'Ensemble Consonance, sous la direction de François Bazola.

Claudio Monteverdi (1567-1643)

En 1608 à 41 ans Monterverdi s’effondre littéralement, malgré le succès l’année précédente de son Orfeo à Mantoue où il officie depuis près de 20 ans. Coup sur coup il perd son épouse bien aimée, la chanteuse Claudia Cattaneo, sa dernière fille morte en bas âge, et sa pupille, Catarina Martinelli, emportée par la variole alors qu’elle s’apprêtait à créer son Arianna. Gravement malade, criblé de dettes, le compositeur se réfugie chez son père médecin à Crémone d’où il sollicite par deux fois sans succès un congé auprès de Vincenzo Gonzague, lequel, inflexible, lui ordonne de revenir à la cour. Monteverdi s’exécute mais dès lors il se cherche un autre emploi.

En 1610 il passe quelques jours à Rome dans l’espoir d’un poste, s’appuyant sur la parution à Venise de ses Vêpres à la Vierge dédiées au papa Paul V, une Sérénissime où il deviendra 3 ans plus tard, maître de chapelle à San Marco, une basilique pour les fêtes de laquelle il écrira d’autre Vêpres.
De la création de celles à la Vierge on ne sait rien ou presque, la bibliothèque des Gonzague ayant été incendiée au milieu du XVIIe siècle par les lansquenets habsbourgeois, mais d’aucuns penchent, comme Jordi Savall, pour une première exécution le 25 mars 1610 à la basilique Sainte Barbe de Mantoue.

Distribution 

Cécile Granger, soprano 1
Noémi Rime, soprano 2
Jean-Michel Fumas, contre-ténor
David Hernandez Anfruns, ténor 1
Olivier Coiffet, ténor 2
Philippe Antonetti, ténor 3
David Witczak, basse 1
Arnaud Richard, basse 2

Benjamin Chénier, Yuki Koike, violons
Judith Pacquier, Liselotte Emery, cornets
Abel Rohrbach, Rémi Lecorché, Daniel Savoyaud, sacqueboutes
Lucas Peres, viole et lirone
Eric Tinkerhess, viole et violoncelle
Luc Gaugler, violone
Bérengère Sardin, harpe
Thibaut Roussel et Rémi Cassaigne, luths
Isaure Lavergne, dulciane
Sébastien Wonner, épinette et orgue

François Bazola, direction musicale

 

Places de 8€ à 42€, en vente sur www.chaise-dieu.com et à l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay /Le Puy en Velay Tourisme