Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay
Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay Centre de Musique Sacrée du Puy-en-Velay

Nouveau site internet de l'AELF

Le site de l'Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones fait peau neuve.
Bien plus plus clair et plus aéré, il met, à la disposition de tous, les textes de la messe de chaque jour, ainsi que la liturgie des Heures.

Les missions de l'AELF

L'Association épiscopale liturgique pour les pays francophones fut créée le 30 septembre 1969. C’est une association de droit français (loi de 1901) qui exécute les missions qui lui sont confiées par la Commission Épiscopale Francophone pour les Traductions Liturgiques.

Cette association a pour but d'élaborer, coordonner et promouvoir toutes études et activités intéressant la liturgie de l'Eglise catholique, et plus particulièrement l'élaboration de textes liturgiques destinés aux pays francophones.

L'AELF reçoit sa mission de la Commission Épiscopale Francophone pour les Traductions Liturgiques (CEFTL). C'est une commission mixte établie elle-même par la Congrégation pour le Culte divin et la Discipline des sacrements au service des Conférences des Évêques qui utilisent la langue française dans la célébration de la sainte Liturgie selon le Rite romain.

Le but de la CEFTL est de préparer les traductions des editiones typicae des livres liturgiques et de tous les autres textes liturgiques du Rite romain en langue française, et de les proposer aux Conférences des Évêques. Les traductions sont réalisées en se conformant "à la nature et à la tradition des Églises particulières, tout en maintenant avec sûreté la foi de l'Église universelle". (Liturgiam authenticam, n° 7) : elles se caractérisent à la fois par leur fidélité au texte original et par leur respect du génie propre de la langue française en vue de leur proclamation liturgique (Liturgiam authenticam, n° 57 a et c).

Son origine répond aux vœux du concile Vatican II, qui avait demandé que les textes liturgiques soient les mêmes pour une même zone linguistique.

Selon le Code de droit canonique, (paragraphe 3 du canon 838), « il appartient aux conférences des Evêques de préparer les traductions des livres liturgiques en langues vernaculaires, en les adaptant de manière appropriée dans les limites fixées par ces livres liturgiques, et de les publier après reconnaissance par le Saint-Siège ».

Pour réaliser sa mission l’AELF se fonde sur deux types de textes :
      D'une part, un texte d'origine ecclésiale : la Constitution sur la sainte Liturgie du Concile Vatican II,
      et d'autre part des textes issus du droit civil, comme le code de la propriété intellectuelle.

Site internet : www.aelf.org