Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

La Maîtrise de la Cathédrale du Puy-en-Velay
La Maîtrise de la Cathédrale du Puy-en-Velay La Maîtrise de la Cathédrale du Puy-en-Velay

La maitrise du Puy à Brive la Gaillarde

poursuivant l'échange initié en décembre 2015, les maitrisiens du Puy ont passé une semaine chez leurs homologues brivistes, c'est au cours de cette semaine que les 23 jeunes maitrisiens de Brive reçurent l'aube, parrainés par 23 chanteurs du Puy en Velay

Travail musical partagé lors des répétitions et de différentes prestations, travail scolaire, visites de la ville de Brive (Centre Edmond Michelet, Musée Labenche...) et des environs (Lascaux, Montignac, Collonge la rouge...), découverte de grand témoin de la Foi (Père ceyrac) ont été au programme d'une semaine  riche!

Les petits chanteurs ponots ont été accueillis dans les familles de leurs filleuls pendant toute cette semaine.

L'évenement majeur a constisté en la messe de prise d'aube  présidée par Monseigneur Bestion au cours de laquelle chacun des petits chanteurs de Brive a été appelé par son évêque au service de la liturgie. Cet appel a été rapidement suivi d'effet puique les deux maitrises ont animé non seulement une messe célébrée en mémoire du Père Ceyrac mais aussi deux messes de communion d'élèves de l'institution Edmond Michelet.

Le vendredi  27 mai à 20h30 en l'église d'Objat un concert a permis aux enfants de faire entendre de larges extraits du Gloria de Vivaldi dans une interprétation qui pourrait être très proche de celle de sa création mobilisant uniquement des voix égales et non la présence de ténors et basses. Il faut souligner la qualité de l'accueil qui  a été offert aux enfants par le curé de la paroisse.

Le samedi 28 mai, après une matinée de détente dans les familles, l'après-midi était l'occasion de découvrir la ville de Collonge la rouge de manière ludique grâce à un jeu de piste. Dans la "maison de la sorcière", dernière étape du jeu, les parents d'une maitrisienne ont fait la surprise d'un excellent goûter : crèpes et boissons dans un cadre magnifique. Le soir, un buffet préparé par le self du collège réconfortait les enfants mais certains voyaient déjà arriver, non sans tristesse, le moment de se quitter.

Et le dimanche 29 mai, mai, après le chant de la messe, le temps des au revoirs était bien triste et semblait ne jamais devoir s'interrompre. Il aura fallu un peu d'autorité pour que les maitrisiens ponots parviennnent à monter dans le car qui les ramenait en fin d'après- midi au Puy.