Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay
Navigation

Concert de remerciement pour les bénévoles de la Cathédrale avec Auguste Rahon et Raphaël Brunon

Chers amis, comme chaque année, je vous ai réunis pour vous remercier, pour vous dire combien sans vous, il n’y aurait rien dans ce sanctuaire, aucun accueil des pèlerins et des visiteurs, aucune activité liturgique digne de ce nom. Chacun, avec son talent est comme une fleur dans le jardin du Seigneur, pour reprendre la belle image de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Chacun contribue à la beauté de l’ensemble. La petite violette met en valeur le lys comme la rose, à la beauté pudique et un peu épineuse est bien différente de la marguerite au charme accueillant et solaire. L’ensemble est beau, harmonieux, attirant, comme doit l’être notre sanctuaire. Merci à tous, aux serviteurs de la liturgie comme à l’équipe de sécurité, aux musiciens comme aux petites mains, aux bénévoles de l’accueil, au Camino, au magasin ou auprès des plus pauvres comme aux fleuristes ; aux rédacteurs du site et du journal, aux sœurs, comme aux prêtres. Il ya ceux qui briquent et ceux qui parlent, ou mieux, qui chantent. Il y a ceux qui prient et qui enseignent et ceux qui plient tout simplement la feuille du dimanche. Pour le jubilé, nous avons plus que jamais besoin de vous afin que l’année qui arrive soit une année de grâce et de joie pendant laquelle nous serons tous des serviteurs de la Miséricorde, dont le visage parfait est Jésus lui-même. Pour vous remercier de tous vos talents, je vous offre deux autres talents, Auguste et Raphaël. Auguste est un jeune talent dont je pourrai dire, avec fierté, quand je serai vieux, que j’ai joué avec lui à l’orchestre du Puy. Accompagné par le directeur du conservatoire, lui-même, il va vous interpréter des oeuvres de Tchaïkovski. Ensuite, nous nous retrouverons tous au Camino pour le verre de l’amitié. Du fond du cœur, merci pour ce que vous faites, merci surtout pour ce que vous êtes. Place à la musique. 
  
 

Père Emmanuel Gobilliard