Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

Les rôles d'un servant à la cathédrale du Puy

Ils sont une trentaine de jeunes, de 8 à 18 ans, garçons et filles en des services distincts, pour servir la messe. Les garçons sont au service du Corps du Christ sacramentel dans l’Eucharistie, et les filles au service du corps mystique du Christ en l’assemblée des fidèles.

 

                                                                              

 

Le jeune garçon qui arrive reçoit d'abord le cordon blanc : il estenfant de chœur. A ce titre, il apprend à se tenir au chœur et assume des petits services précieux : porte-navette, porte-bénitier, service des lumignons, etc... 


  

 

                                                                            

C'est alors qu'il peut aller plus loin dans le service. Il reçoit le cordon rouge et devient servant d'autel. Il découvre son service en aidant les acolytes à la préparation de l'autel. Il apprend à repérer quelques moments clé de la liturgie pour assurer le lavabo, le carillon, etc... Quand c'est l'évêque qui célèbre, il est porte-insigne. Pour cela, ils sont deux, l'un pour la crosse, l'autre pour la mitre. 


  

                                                                           

 

Devenu plus grand en taille, le voilà apte à assurer une lecture à l'ambon. Il reçoit le cordon bleu et devient lecteur.  A ce titre, il est spécialement préposé à la liturgie de la Parole.  Il est céroféraire (porte-cierge), et veille sur les enfants de choeur en les formant. 
  

 

                                                                    

Maîtrisant peu à peu les différents moments de la messe, il reçoit alors lecordon vert. Le voilà acolyte. L'acolyte est surtout affecté à la liturgie de l'Eucharistie : il est chargé de la préparation de l'autel. Il est thuriféraire(porte-encens),  cruciféraire (porte-Croix), et veille sur les servants en les formant. 


  

 

                                                                     

Enfin, ayant acquis une connaissance (presque) parfaite du déroulement de la messe, de la liturgie, et des différents services, il reçoit le cordon d'or pour être cérémoniaire . Quand ils sont deux, l'un est surtout au service du célébrant et l'autre veille sur l'ensemble des serviteurs. 


  

 

                                                                     

Et voilà nos serviteurs de la liturgie en passe de quitter le nid ponot, pour poursuivre leurs études à Lyon, Paris ou à l'étranger. Leur attachement à la cathédrale nous oblige à leur donner un statut particulier, honorifique diront certains, en tout cas qui les place en dehors de notre petite hiérarchie, mais qui s'attache à reconnaitre leurs compétences et à faire appel à elles lorsque les cérémonies le requièrent. Ce sont nos grands clercs, les "anciens" comme disent les plus jeunes. Ils ne portent plus qu'un cordon blanc à la taille... L'humilité est la vertu des grands. 

Notons que la présence des séminaristes à la cathédrale enrichit notre équipe de grands clercs. Sans remplacer toutes les petites mains, ils apportent un vent d'intériorité au choeur... ce qui n'est pas rien. En outre, ils assistent au plus près le prêtre, en particulier pour la distribution de la communion quand les concélébrants sont trop peu nombreux pour l'assemblée. En l'absence de concélébrant et de diacre, ils portent l'évangéliaire. 
 

 


Pour tout renseignement, merci de prendre contact avec les Soeurs Apostoliques de Saint Jean au 04 71 04 29 16