Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Cathédrale Notre-Dame du Puy-en-Velay

La façade de la cathédrale

Passer de la ville, du monde et de son bouillonnement d'activités, au silence du lieu sacré.

La façade occidentale se présente tel un gigantesque écran qui fait passer de la ville, du monde et de son bouillonnement d'activités, au silence du lieu sacré. Elle évoque aussi la grandeur et la majesté de Dieu qui regarde sa création pour nous en découvrir le sens. Nous percevons ici comme une opposition entre le Dieu puissant, infiniment grand, et ce Dieu tout petit qui s'incarne dans le sein de Marie, figuré ici par le "petit escalier du ventre". Pour comprendre la majesté de Dieu et sa toute-puissance, il faut le suivre dan son abaissement. "Le Christ Jésus, ayant la condition de Dieu, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'est anéanti, prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes, il s'est abaissé, devenant obéissant jusqu'à la mort et la mort de la Croix » (Ph 2, 6-8). La Bible, pour figurer cette humble obéissance du Fils de dieu, utilise souvent la figure de l'agneau. Il est cet agneau pascal dont nous retrouvons, au milieu de la façade une sculpture en bas-relief sur une pierre en saillie qui marque l'entrée dans le sanctuaire. En pénétrant dans la cathédrale dans une démarche de foi, nous choisissons de « suivre l'Agneau. » 

 

 

Le reste de la façade est presque entièrement géométrique. Elle se caractérise par une riche polychromie orientalisante qui fait alterner les claveaux sombres et clairs du bas avec les mosaïques du centre. Ces mosaïques sont formées tantôt de motifs rouges, noirs et blancs en arête de poisson, tantôt de damiers noirs et blancs. Ces motifs géométriques entourent l'arcature aveugle centrale. Au sommet se dépoile un ruban plissé rouge et blanc. Les trois niveaux verticaux de la façade correspondent à la nef centrale entourée des deux côtés collatéraux. Considérons maintenant les deux niveaux horizontaux. Le niveau supérieur correspond au dallage de la cathédrale. Les trois arcades sont surmontées de trois pignons majestueux à deux étages. Au niveau inférieur, s'ouvrent trois arcades qui donnent accès au porche central et à ses bas-côtés. Les deux arcades latérales sont en plein cintre tandis que celle du milieu, plus haute, est légèrement brisée.